Peut-être avez-vous remarqué que votre crâne se dégarnissait petit à petit, et que vous deveniez chauve alors que vous entreteniez depuis votre adolescence une épaisse chevelure soyeuse… Si ce phénomène n’a rien d’anormal et que beaucoup d’hommes connaîtront la calvitie, certains ne peuvent s’y résoudre et cherchent des solutions. 

1. Mieux comprendre votre calvitie

Cela peut paraître contradictoire, mais si vous perdez vos cheveux, c’est parce que votre corps produit “trop” d’hormones. Les hormones mâles accélèrent la vie du cheveu, ce qui a pour conséquence de le faire tomber plus rapidement. Le cheveu ne peut pas repousser indéfiniment, il n’est pas prévu pour cela. Ce qui explique qu’au bout d’un moment, lorsque son cycle de vie a atteint ses limites, il ne pousse plus, et les hommes deviennent chauves. Chez les femmes, l’alopécie se manifestera surtout au niveau de la raie, avec une repousse clairsemée. 

Sachez qu’en temps normal, nous perdons, hommes et femmes, entre 50 et 100 cheveux par jour. Au-delà, il existe un “risque” réel de calvitie, même chez les femmes. 

2. Que faire contre la chute de cheveux ?

Plusieurs solutions existent. Hommes et femmes peuvent recourir à la microgreffe de cheveux. Indolore et ne nécessitant pas d’hospitalisation, c’est la procédure la plus couramment demandée pour lutter contre la perte de ses cheveux. On parle de “microgreffe” lorsque les cheveux sont implantés un par un, pour un résultat encore plus impressionnant et naturel. 

L’anesthésie locale évite aux patients de ressentir la moindre gêne lorsque le chirurgien prélève des greffons folliculaires à l’arrière de la tête. Avant de procéder à l’intervention, il est primordial que le médecin soit capable de prévoir l’évolution de la calvitie. Sinon, son patient se retrouvera avec une zone greffée avec des cheveux, alors que tout le reste du crâne sera chauve…

Accessible financièrement, cette intervention peut réellement vous aider si votre calvitie vous handicape dans la vie de tous les jours. Sinon, le look de Bruce Willis n’est pas mal non plus… !